Cystite et infection urinaire :
Risques, causes et symptômes 

Cystite et infection urinaire, en bref 

Une cystite est une infection urinaire qui peut toucher toutes les tranches d’âge : les adultes, homme ou femme, et les enfants : personne n’est à l’abri.  
Néanmoins, les femmes courent malheureusement un risque assez élevé d'être tôt ou tard victimes d'une cystite : 70 % des femmes auront au moins une cystite dans leur vie et 20 % connaîtront plusieurs épisodes de cystite1.  
Abordons dans ce qui suit, les facteurs de risque, les causes, les symptômes, les préventions et les traitements de cette infection urinaire.

Les personnes à risque

Cystite, Infection urinaire - Les personnes à risque

Si toute personne présente tôt ou tard le risque de faire une infection urinaire ou une cystite, il existe des personnes avec des risques bien plus élevés que les autres :  

sexe, cystite et prévention : un trio gagnant !

La cystite post coïtale est fréquente. Mais il est possible de diminuer le risque de cystite après un rapport sexuel. Quelques règles d’hygiène sont à suivre pour éviter le développement des infections urinaires après l’acte amoureux :

L’hygiène, oui, mais sans excès !

Il en va de l’hygiène comme de beaucoup d’autres choses : le trop est l’ennemi du bien. Le microbiote (anciennement appelé flore) au niveau de la vulve et du vagin est fragile : des lavages trop fréquents et des savons ou gels agressifs la fragiliseront et entraîneront la prolifération de bactéries. Dans le cas de l’hygiène de la région génitale, il s’agit de préserver ce microbiote. Il est donc recommandé de choisir des savons au pH doux et sans antiseptiques.

Existe-t-il des maladies qui favorisent la cystite ?

Et bien oui ! Plus précisément, certaines situations favorisent la survenue d’une cystite. Parmi elles, nous pouvons citer2 :

  • Les malformations de l'appareil urinaire ;
  • Certaines maladies neurologiques comme la sclérose en plaques par exemple. Ce type de maladies empêche une vidange complète de la vessie lors du passage aux toilettes ;
  • La réalisation d’un sondage urinaire ou vésical ;
  • La prise de certains médicaments comme les opiacés ou les neuroleptiques ;
  • La présence de sucre dans les urines chez le diabétique. Cette présence de sucre prédispose à la multiplication des bactéries dans l’urine et donc à l'infection urinaire.
Existe-t-il des maladies qui favorisent la cystite ?
Cystite, Infection urinaire - les causes

Cystite, Infection urinaire - les causes 

La cystite est une infection urinaire due à la présence de bactéries dans la vessie. 9 cystites sur 10 sont dues à la bactérie Escherichia coli2

Comprendre l’infection urinaire3

 L’infection urinaire

Cystite, Infection urinaire – les symptômes 

Les symptômes de la cystite chez la femme 

Connaissez-vous les symptômes de la cystite chez la femme ? Si vous en souffrez de manière régulière, vous avez très certainement eu à en endurer certains. Les symptômes surviennent de façon plus ou moins brutale et peuvent associer :

  • Des sensations de brûlure au moment du passage aux toilettes ;
  • Des douleurs au moment d’uriner ;
  • Des douleurs dans le bas ventre ou une sensation de poids ;
  • Une envie très pressante d'uriner avec le sentiment de ne pas être capable de se retenir ;
  • Le besoin d'uriner très souvent mais une fois aux toilettes, ne faire que quelques gouttes (les médecins appellent ce phénomène la pollakiurie) ;
  • Des urines troubles, qui peuvent contenir quelques traces de sang, avec une odeur désagréable.
Cystite, Infection urinaire – les symptômes

Les symptômes de la cystite chez l’enfant et le bébé

Les symptômes de la cystite chez l’enfant et le bébé

Chez l’enfant, les symptômes de cystite sont les mêmes que chez l’adulte. Mais chez le bébé ou l'enfant en bas âge, les symptômes d’infection urinaire sont beaucoup plus trompeurs. Il peut s’agir2 :

  • De fièvre inexpliquée ;
  • D’urines avec une couleur ou une odeur inhabituelle ;
  • De fuites urinaires ;
  • De sang dans les urines ;
  • De douleurs abdominales ;
  • D’une perte d’appétit ;
  • D’une perte de poids ;
  • De vomissements ;
  • De fatigue avec des sautes d’humeur ;
  • De pleurs au moment d’uriner.

Les symptômes de la cystite chez l’homme

Chez l’homme, les symptômes de la cystite sont très désagréables et parfois franchement douloureux. Ils sont les mêmes que les symptômes de la cystite chez la femme. On retrouve donc :

  • Des brûlures en urinant ;
  • Des envies fréquentes d’uriner ;
  • Une difficulté à uriner : aller souvent aux toilettes sans réussir à vider complètement la vessie ;
  • Une pesanteur ou une douleur dans le bas du ventre.

Quels risques si une cystite est mal ou non traitée ?

La cystite est handicapante dans la vie normale d’une personne, mais elle est relativement bénigne, si et seulement si elle est traitée rapidement et efficacement. En effet, si les bactéries ne sont pas tuées ou évacuées correctement ou assez rapidement, les bactéries peuvent remonter jusqu’aux reins via les uretères (canaux qui transportent l’urine des reins à la vessie).  

En cas de forte fièvre, de frissons ou de douleurs lombaires, il peut s’agir d’une infection haute des reins (pyélonéphrite aiguë) chez l’homme comme chez la femme, ou de la prostate (prostatite aiguë) chez l’homme.  
Dans ce cas, il faut consulter rapidement un médecin ou aller aux urgences. 

Et si je n’ai pas de symptôme de cystite… que faire ?

En cas de doute mais sans symptômes d’infection urinaire, il faut penser « dépistage », surtout si vous êtes une personne à risque. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des bandelettes urinaires en vente en pharmacie qui permettent de faire un premier dépistage de l’infection.  

La présence de bactéries dans les urines sans symptôme est appelée par les médecins une bactériurie asymptomatique. Cette bactériurie peut être confirmée par une culture urinaire : le professionnel de santé cultive en laboratoire des bactéries provenant d’un échantillon d’urine pour identifier le type de bactéries.

La bactériurie doit être traitée en priorité chez les personnes présentant un état de santé leur faisant courir un risque important en cas d’infection des voies urinaires4. Il s’agit principalement :

  • Des femmes enceintes ;
  • Des personnes dont le système immunitaire est affaibli ;
  • De jeunes enfants atteints d’un reflux sévère d’urine de la vessie dans les uretères.
Symptômes d’infection urinaire

Une cystite peut avoir des conséquences importantes sur la grossesse : si les bactéries remontent vers les reins, elles pourraient provoquer une infection de ces derniers (pyélonéphrite), avec le risque d’un accouchement avant terme. 

Femannose®N soulage les symptômes ! 

Femannose®N Produit

Avec Femannose®N et son D-mannose, une cystite que l’on traite, guérit normalement en 3 à 5 jours, même si une amélioration significative des symptômes apparaît bien souvent avant. La bactérie E.coli ne peut plus s’accrocher à la paroi de la vessie et est évacuée avec l'urine.  

Le mode d’action complet de Femannose®N permet de traiter les cystites et autres infections urinaires simples basses, et de prévenir les récidives.

Dans le cadre des cystites simples, Femannose®N peut limiter le recours aux antibiotiques5.  

Femannose®N est jugé efficace par 96 % des patientes  et rapide car 1 patiente sur 2 ne ressent plus aucune douleur dès les premières 24 heures6.

1. Odoxa pour Femannose®, Les Françaises et la cystite, 2018.

2. Ameli, Cystite : symptômes et causes, 2021

3. Schéma inspiré de : InfinieSanté, Cystites et traitements, consulté en 2021.  

4. Imam T.H., Infections bactériennes des voies urinaires, Le Manuel MSD, mis à jour février 2020.  

5. En prévention - Kranjcec B., Papes D., Altarac S., D-mannose powder for prophylaxis of recurrent urinary tract infections in women: a randomized clinical trial, World Journal of Urology, 32 : 79-84, 2014.

6. Yougov pour Klosterfrau, Etude patiente, 2018.

Vous avez une question sur FEMANNOSE®N?

Contactez nous